Collectif Jazz Bretagne
Accueil - Le Collectif - 100 ans du Jazz en Bretagne - Revue de presse - Liens - Contact

100 ans du Jazz en Bretagne

1917, le jazz débarque à Brest

Brest, la Bretagne, la France
terre d’accueil du jazz américain


Venu d’Amérique pour prêter main forte aux troupes françaises, un "brassband" dirigé par le lieutenant noir James Reese Europe arriva à Brest le 27 décembre 1917, à bord du Pocahontas ; et c’est par une véritable entrée en fanfare que cette formation choisit de marquer son arrivée dans le port puisque sitôt à terre, les musiciens firent résonner dans toute la ville quelques airs fameux de ce genre musical encore inouï dans notre pays, le jazz.

Genre tellement nouveau d’ailleurs que lorsque ces hommes entamèrent une version syncopée et pleine de swing de la Marseillaise, soldats et foules de civils à terre restèrent bien embarrassés, car les musiciens jouaient avec tant de rythme et d’entrain qu’il fallut bien 8 à 10 mesures aux Français pour reconnaître leur hymne national.

Quel était donc ce musicien qui allait bientôt propager à travers le pays une musique pleine de liberté, propice à remonter le moral de populations minées par trois ans de boucherie ?

Lors de l’entrée en guerre des Etats-Unis, James Reese Europe était le chef d’orchestre de danse le plus réputé à New York : c’était lui qui, directeur musical du célèbre couple de danseurs Vernon et Irene Castle, avait initié le pays au fox trot ; son orchestre avait été la première formation noire à pénétrer dans un studio d’enregistrement en 1913 et à se produire sur la scène du Carnegie Hall en 1912. Il avait rejoint l’armée en 1915, non pas tant par sens patriotique ou par amour pour la musique militaire que pour contribuer à « réunir toutes les catégories d’hommes prêts à se battre au service de la communauté ».

Pour constituer le brassband le plus talentueux de son époque, Jim Europe avait recruté une soixantaine de musiciens originaires de Harlem et de Porto Rico, ainsi que des chanteurs, comédiens et danseurs les plus à même de divertir les troupes. Ces artistes s’étaient engagés dans le 15ème Régiment d’Infanterie de la Garde Nationale de New York, redésigné 369ème Régiment d’Infanterie en mars 1918. En souvenir de cette tournée européenne un peu particulière, le célèbre pianiste et chanteur Noble Sissle qui y tenait le rôle de percussionniste fit paraître en 1942 les "mémoires de Jim Europe".


FRERES D’ARMES

James Reese Europe, raconté par Elsa Zylberstein
Né en 1881 dans l’Alabama, aux États-Unis, le lieutenant James Reese Europe est le combattant afro-américain qui a importé le jazz en France.

Réalisation : Rachid Bouchareb et Pascal Blanchard (France, 2014)


Hommage James Reese Europe avec Randy Weston

Voir en ligne : lire la suite...

Jazz en Bretagne

Revue de presse

Antiloops. Le plein de groove !

Antiloops : un groupe qui jazze et qui groove autour de sa patronne, Ludivine Issambourg. La formation sera, le 3 juin, au Novomax à l’invitation du CJB de Fernand Tanguy et de Polarité[S]. Propos recueillis par Gilles Carrière Antiloops sera la (...)


Jazz. Une Cornouaille qui swingue !

La saison jazz tire déjà à sa fin en Cornouaille ! Sans conteste, le cru 2015-2016 est sorti des meilleurs fûts, tirant un nectar à la fois savoureux et roboratif. Au menu : une kyrielle de shows passionnés servis sur de la vaisselle en argent, les (...)


Philippe Briand. La mémoire jazzy de Cornouaille

« Dans l’ombre du Mont Frugy - jazz à bâtons rompus » : le jazzman quimpérois Philippe Briand y raconte son parcours de musicien. Et celle du swing en Cornouaille depuis les années 60. Un splendide pavé numérique de quelque 300 pages publié chez (...)


100 ans de jazz

Dirigée par le Quimpérois Fernand Tanguy, l’association Collectif Jazz Bretagne (CJB) compte préparer un événement pour le centenaire du jazz dans la région. Quelques idées commencent à germer. La période estivale constitue traditionnellement un temps (...)


Jazz en Cornouaille.

La Cornouaille s’affirme au fil des années comme une terre de jazz. En dépit de la crise, l’offre perdure à Quimper prioritairement mais aussi à Fouesnant, Pont-l’Abbé et Concarneau. Le jazz est souvent qualifié de niche. Il n’est pas rare, néanmoins, (...)


0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25

RSS 2.0   Collectif Jazz Bretagne - 8 bis, rue de Ty Coat, 29510 Landrevarzec
| Se connecter | site réalisé avec SPIP