Collectif Jazz Bretagne
Accueil - Le Collectif - 100 ans du Jazz en Bretagne - Revue de presse - Liens - Contact

Jazz.
Hugh Coltman et Krystle Warren
font la paire

Le Télégramme 3 décembre 2013

La Nuit du jazz, coorganisée ce week-end par le Collectif jazz Bretagne (CJB), a tenu toutes ses promesses avec le soutien vocal de Hugh Coltman et Krystle Warren.

Krystle Warren, Hugh Coltman et Fernand Tanguy,
Escale concarnoise pour Krystle Warren et Hugh Coltman, en compagnie de Fernand Tanguy, créateur des Nuits du jazz et président du Collectif jazz Bretagne (CJB).

L’union fait la force. Lorsque deux pointures du jazz anglo-saxon décident de fondre leurs compétences, le vieil adage prend une nouvelle fois tout son sens. L’une, Hugh Coltman, est originaire des environs de Bath (Angleterre) ; l’autre, Krystle Warren, a grandi sur la côte Est des États-Unis. Il y a quelques années, Coltman et Warren ont croisé la route du Belge Éric Legnini sur un plateau de télévision... d’Arte ! Le jazz, on le sait, ignore les frontières. Et Legnini, qui sait sentir les bonnes affaires, ne pouvait se passer de voix aussi rares. Bonne pioche ! Coltman, en effet, ne se contente pas d’être un vocaliste hors pair, précis. C’est aussi un personnage plein d’humour et d’intelligence que l’on croirait tout droit sorti de l’univers de Lewis Caroll et d’un épisode de « Chapeau melon et bottes de cuir ».

La force d’un tsunami

Krystle Warren, quant à elle, fait preuve d’un abattage impressionnant et constitue probablement ce que l’on fait de mieux en ce moment sur le marché, dans le créneau « afro-soul ». Son timbre chaud et envoûtant a la force d’un tsunami. Krystle (que l’on avait découverte en 2011 à Fouesnant) sait tout faire et embrasse aussi bien la folk music, le jazz que la pop. « Je ne pourrai jamais trancher entre les trois », confie-t-elle timidement. En coulisse après le show, elle s’empare de sa guitare et s’essaie à quelques accords des Beatles, SA référence. Coltman, l’intello, préfère disserter sur les subtilités de la grammaire anglaise tout en distillant quelques confidences sur sa carrière. « J’ai été à une époque chez Universal mais je ne vendais pas suffisamment. Si tu écoules 25.000 albums, tu es le roi du pétrole ! », glisse-t-il sans amertume. À défaut d’être Rockfeller, Hugh Coltman travaille désormais en « artisan » de la musique et s’occupe entre deux shows de ses deux enfants en bas âge. En clôture de cette belle Nuit du jazz, au Centre des Arts de Concarneau, Warren et Coltman (soutenus par le band de Legnini) ont distillé un « Where is the love », tendrement poignant et délicieusement planant. Du grand art, jusqu’au bout !

Gilles Carrière


Voir en ligne : Le Télégramme 3 décembre 2013

Jazz en Bretagne

Revue de presse

Les Cent ans de jazz en mer d’Iroise, fin août

Le 27 décembre 1917, le navire de guerre américain Pocahontas virait au large de l’île d’Ouessant avec, à son bord, James Reese Europe et les soixante musiciens de son Harlem Hellfighters brassband.
Pour fêter les 100 ans du jazz en Bretagne, le (...)


« 100 ans du jazz » en Finistère. Sessions à Ouessant et Quimper

Le Collectif Jazz Bretagne commémore les « 100 ans du jazz » dans la région. Il programme une session, du 24 au 27 août, lors du Salon international du livre insulaire d’Ouessant. Il envisage aussi un hommage au batteur Philippe Briand, avec la (...)


Antiloops. Le plein de groove !

Antiloops : un groupe qui jazze et qui groove autour de sa patronne, Ludivine Issambourg. La formation sera, le 3 juin, au Novomax à l’invitation du CJB de Fernand Tanguy et de Polarité[S]. Propos recueillis par Gilles Carrière Antiloops sera la (...)


Jazz. Une Cornouaille qui swingue !

La saison jazz tire déjà à sa fin en Cornouaille ! Sans conteste, le cru 2015-2016 est sorti des meilleurs fûts, tirant un nectar à la fois savoureux et roboratif. Au menu : une kyrielle de shows passionnés servis sur de la vaisselle en argent, les (...)


Philippe Briand. La mémoire jazzy de Cornouaille

« Dans l’ombre du Mont Frugy - jazz à bâtons rompus » : le jazzman quimpérois Philippe Briand y raconte son parcours de musicien. Et celle du swing en Cornouaille depuis les années 60. Un splendide pavé numérique de quelque 300 pages publié chez (...)


0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25

RSS 2.0   Collectif Jazz Bretagne - 8 bis, rue de Ty Coat, 29510 Landrevarzec
| Se connecter | site réalisé avec SPIP